Le modèle du pylône en T est plus court et
plus petit que les pylônes treillis qui mesurent
habituellement 50 m et pèsent 30 tonnes.
L
ES PYLÔNES ÉLEC-
TRIQUES – ces géants
majestueux qui soutiennent
les lignes à haute tension sus-
pendues – ont longtemps été
considérés comme de la pol-
lution visuelle industrielle, le
modèle de treillis d'acier typique
du paysage britannique n'ayant
pas été remplacé depuis près
d'un siècle.
En 2011, le Royal Institute of
British Architects (RIBA), à la
demande du Department of
Energy & Climate Change et du
National Grid du Royaume-Uni,
a organisé un concours pour
créer une nouvelle génération
de pylônes électriques, invitant
les participants à concevoir un
pylône pouvant servir les géné-
rations futures tout en préservant
la beauté du paysage naturel.
Le modèle retenu a été le py-
lône en T conçu par la société
d'architecture et d'ingénierie
danoise Bystrup. Avec un poids
de 20 tonnes et une hauteur de
32 mètres (105 pi), le modèle à
mât unique est considérablement
plus court et plus petit que les
pylônes en treillis, ce qui le rend
moins intrusif.
Depuis ce concours, National
Grid a collaboré avec d'autres
ingénieurs et partenaires pour ré-
aliser ce modèle en T et s'assurer
qu'il prend en charge toutes les
tensions auxquelles sont habi-
tuellement soumis les pylônes.
En avril 2015, une série de six
pylônes en T de ce type a été
construite au centre d'apprentis-
sage de National Grid à Eakring,
comportant neuf nœuds d'acier
moulé fabriqués par Bradken,
dont les poids allaient de 12kg à
1,8 tonne.
La fonderie de Bradken à Scun-
thorpe a fourni les pièces mou-
lées formant les jonctions des
coins de la structure en losange
ainsi que le nœud en U reliant le
losange à la tour, et la fonderie
de Darlaston a produit les pièces
de structure moulées et les lan-
gues d'acier moulé de la struc-
ture en « double losange ».
Mais l'implication de Bradken
dans ce projet a réellement
commencé douze mois avant
la commande ferme, à travers
l'aide à la conception de détail et
l'apport à Bystrup d'informations
essentielles qui lui ont permis
de mettre au point son modèle
victorieux.
Au sujet de l'élaboration du
modèle de pylône en T, David
Wright, Directeur de la gestion
des actifs en matière de trans-
mission électrique chez National
Grid a déclaré, « Nous avons
mis au point ce nouveau style
de pylône afin de proposer une
ligne pour le 21e siècle, car nous
prévoyons de nouvelles routes
de transmission. Le pylône en
T n'est pas le remplaçant du
pylône en treillis d'acier, mais
c'est une nouvelle option et dans
certains paysages, sa hauteur
réduite et son aspect plus fin
peuvent constituer un réel avan-
tage. »
L'installation de la ligne d'essai
de pylônes en T sera la première
occasion de voir le nouveau
modèle dans le paysage. Mais
ce n'est pas la première fois que
l'on voit de nouveaux modèles de
pylônes. Partout dans le monde
les fournisseurs d'énergie et les
concepteurs recherchent de
nouvelles façons de rendre les
pylônes plus attrayants.
Le long de l'autoroute M5, à
Újhartyán, en Hongrie, on peut
voir des pylônes électriques en
forme de clowns installés par
MAVIR, l'opérateur du système
hongrois de transmission élec-
trique.
On peut aussi voir aux États-Unis
un pylône en forme de Mickey
Mouse le long de la I4, près de
la ville de Celebration, en Floride,
à la sortie du parc d'attractions
Disney World.
7
GLOBALEYES / 16
E
ÉDITION
FABRICATION
1,2,3,4,5,6 8,9,10,11,12,13,14,15,16,17,...20