2 BK SP MKT GlobalEyes Edition 17 November 2015_French Canadian - page 10-11

À
TRAVERS
un fort engagement et une
activité dédiée à améliorer la sécurité dans
toutes ses installations, les opérations en
Australasie de Bradken ont pu obtenir un taux
de fréquence d'accident avec arrêt de travail
(TFAAT) de 1,3 en octobre de cette année, le
taux le plus bas jamais enregistré dans la
région, et une réduction majeure du taux de 4,
précédemment enregistré en juillet 2011.
Entre juillet 2011 et septembre 2015, un
certain nombre d'initiatives de sécurité ont été
mises en œuvre dans l'effort d'augmenter la
prise de conscience concernant la sécurité et
d'améliorer la sécurité sur le site. Ces initiatives
ont contribué à réduire significativement le
TFAAT pour la région, cependant, ce résultat
n'aurait pas pu être obtenu sans l'enthousiasme
et la persévérance affichées par nos employés,
nos chefs en première ligne, nos directeurs, nos
représentants en sécurité et nos comités de
sécurité sur le site.
JUILLET 2011 :
Revue interne/Pat Gooding
Les directeurs généraux ont mené des vérifications de
leurs unités de production concernant l'identification
des dangers et des risque de SST. Pat Gooding, le
Directeur de fabrication (à la retraite) de la fonderie
Wodonga mène une vérification de chaque site en
examinant particulièrement la mise enœuvre des
étapes 1 - 2 - 5 et 19 des 21 étapes du plan de
sécurité de Bradken, avec pour conséquence la mise
à jour de l'unité de production et les plans de sécurité
des sites et la mise en place de plans de sécurité de
30 jours et de plans d'action de sécurité personnelle.
FÉVRIER 2012 :
Les « choix » de James Wood
La direction du site de Runcorn a engagé les
services de James Wood, un homme devenu
paraplégique suite à un accident du travail. James a
dirigé des ateliers pour renforcer l'impact potentiel
des choix non sécuritaires dans les lieux de travail
pour les individus, leurs collègues et leur famille.
Suite à ces sessions, sur le site de Runcorn, James
s'est vu engagé pour mener des sessions sur
chacun des sites de la région.
JUILLET 2012 :
Formation DuPont
Les vérifications de l'année 2011 ont également
identifié le besoin d'améliorer les compétences
et les connaissances en matière de sécurité
des chefs de première ligne pour leur permettre
de diriger des actions de sécurité au niveau des
différentes sections. Par la suite, entre juillet
2012 et octobre 2013, 80 directeurs et 272
superviseurs et chefs d'équipe ont entrepris un
programme de sécurité DuPont de trois jours,
orienté sur le développement des compétences
en sécurité de la direction et l'utilisation des
systèmes de sécurité de Bradken pour faciliter
la participation du personnel et amener des
améliorations en terme de sécurité.
NOVEMBRE 2012 :
Programme d'hygiène
professionnelle
Un programme d'hygiène professionnelle a été
mis en place, impliquant des évaluations
d'hygiène professionnelle sur tous les sites afin
d'établir des repères de niveaux d'exposition.
FÉVRIER 2013 :
Développement du permis de
monte-charge et du permis de fonte
Des analyses statistiques ont montré une
augmentation des blessures, des incidents et
des quasi-accidents pendant les activités de
levage et de fonte. Des groupes de travail ont
été mis en place pour identifier les facteurs
contribuant à ces augmentations et ont fait des
recommandations pour les contrôler. Une des
recommandations était d'émettre des permis de
monte-charge et des permis de fonte. Des
équipes de spécialistes ont été établies afin de
développer des « Permis de monte-charge » et
des « permis de fonte » Bradken.
JUILLET 2013 :
Passeport de sécurité Bradken
et campagne Zéro préjudice
Le passeport de sécurité de Bradken a
développé une gestion simplifiée des rapports
de risques et des rapports de quasi-accidents
et incorporé un outil d'évaluation du risque
« Prendre le temps de prendre en charge ». Une
campagne Zéro préjudice de 12 mois
(comprenant des affiches, des affiches de table,
des insertions de cartes pour le passeport de
sécurité et des discussions sur la boite à outils)
a été mise en place pour les 12 risques de
sécurité les plus communs.
NOVEMBRE 2013 :
Sessions de Jason Pawley
Diffusion des documents concernant le passeport de
sécurité deBradken et la campagne Zéro préjudice par
Jason Pawley. Jason a perdu unœil dans un accident
sur son lieu de travail quand il était employé chez
Bradken. Les sessions ont été tenues sur chaque site,
où il a partagé son histoire et réaffirmé l'importance de
prendre soin de soi-même et des autres au travail, et de
rapporter les dangers et les risques.
FÉVRIER 2014 :
Former le formateur
Les sites ont identifié leurs meilleurs opérateurs en
levage et en fonte pour passer les permis de monte-
charge et de fonte. Ces employés ont participé à un
programme « Former le formateur » de cinq jours,
proposé conjointement par NSWTAFE et Bradken.
MARS 2014 :
Passage du permis
demonte-charge et du permis de fonte
Les formations aux permis de monte-charge et aux
permis de fonte ont été faites régionalement. Les
cartes physique de permis ont été conçues pour
s'adapter aux passeports de sécurité.
AVRIL 2014 :
Gestion des risques
et cartographies des processus
L'Institut australien de gestion a été impliqué dans la
conduite de la formation sur la cartographie des
processus de façon à améliorer l'identification et la
gestion des risques SST dans la région. Des sessions
de formation de la gestion des risques SST sur les
sites ont également été menées.
JANVIER2015 :
Renforcement du système de rapport
concernant les dangers et les quasi-
accidents.
La présentation a développé le renforcement du
système de rapport des dangers et des quasi
accidents sur tous les sites.
AVRIL 2015 :
Prise de conscience concernant la
sécurité
Le développement et le déploiement du Programme
de sensibilisation à la sécurité a incorporé des
discussions à propos des boites à outils, des vidéos
et des affiches sur le thème Zéro préjudice.
JUIN 2015 :
Déploiement de la connexion des
employés aumodule de rapport SST
La formation est menée dans tous les sites.
Ce ne sont que les points importants. Les résultats
jusqu'à maintenant sont positifs. Chaque employé a
pris soins de sa propre sécurité et de celle de leurs
collègue.
Le chemin n'est pas terminé et notre objectif est
« Zéro préjudice » - mais nous allons dans la bonne
direction.
JUSQU'
POUVEZ-VOUS
DESCENDR
Depuis octobre
2015, les opérations
en Australasie de
Bradken ont atteint
un record grâce à un
taux de fréquence
d'accident avec arrêt
de travail (TFAAT)
très bas, fixant ainsi
un nouveau seuil de
sécurité au niveau
mondial pour les
opérations de
Bradken.
JUIL 2011
NOV 2012
FÉV 2013
JUIL 2012
FÉV 2012
NOV 2013
JANV 2015
JUIL 2013
AVR, JUIN 2015
FÉV, MAR, AVR 2014
4
1.3
GLOBALEYES / EDITION 17
11
Sécurité
GLOBALEYES / EDITION 17
10
Sécurité
1,2-3,4-5,6-7,8-9 12-13,14-15,16-17,18-19,20
Powered by FlippingBook