En 1856, âgé alors de seulement
22 ans et ne possédant que deux
dollars et cinquante cents,
John Seaton créa une fonderie à
Alton, dans l'État américain de
l'Illinois. C'est en 1872 que
Seaton et ses 50 employés
déménagèrent à Atchison, au
Kansas, suite à une proposition
de la ville de donner une prime
de 10 000 $ et un terrain gratuit
à quiconque ouvrirait une
ferronnerie dans la région.
Dans les premières années, la
société de fonderie et de
fabrication de John Seaton s'est
fait connaître dans le secteur en
construisant des pièces de rails
de chemins de fer, des éléments
architecturaux, des raccords en
fer et en laiton, des moteurs à
vapeur, des chaudières, des
claustras (cloisons ajourées
ornementales) et des structures
en tôle mince.
Au début des années 1900,
Seaton s'associe à deux jeunes
ingénieurs ferroviaires afin de
fabriquer des pièces finies pour
les chemins de fer en mettant sur
pied un atelier d'usinage appelé
le Locomotive Finished
Material Co, situé à côté de la
fonderie. Les deux sociétés ont
continué ce partenariat jusqu'au
décès de Seaton, en 1912,
lorsqu'une réorganisation a réuni
les deux entreprises sous le nom
de The Locomotive Finished
Material Company (LFM).
De 1914 à 1930, la LFM a vécu
des moments difficiles à
plusieurs reprises. Alors que
d'autres ferment boutique, la
LFM a surmonté ces épreuves
grâce à la vente de son segment
de piston sectionné breveté pour
locomotives à vapeur qui s'est
imposé comme référence sur de
nombreux grands chemins de fer.
En 1924, la LFM commence à
s'intéresser aux pièces moulées
en acier et se dote du premier
four de fusion à arc électrique de
la société.
Dans les années qui suivent,
la LFM prospère en travaillant
pour Electro-Motive Division of
General Motors (châssis de
bogie de locomotive en acier
moulé) et en produisant des
pièces d'usinage et des
équipements ferroviaires utilisés
durant l'effort de guerre de la
Seconde Guerre mondiale.
En 1956, la LFM a été rachetée
par Rockwell Manufacturing
Company et est devenue la
division de moulage en acier de
la société. Rockwell faisait partie
des entreprises manufacturières
américaines les plus importantes
et travaillait dans les domaines
de l'aviation, de l'industrie
spatiale, de l'électronique
militaire et commerciale, des
composants automobiles et
ferroviaires, des presses à
imprimer, des soupapes et du
dosage, ainsi que de
l'automatisation industrielle.
Sous l'égide de Rockwell, la
fonderie d'Atchison est devenue
un producteur majeur de grandes
pièces moulées en carbone et en
acier faiblement allié. Toutefois,
dans les années 1990, Rockwell
a vendu certaines de ses filiales,
parmi lesquelles figuraient la
fonderie d'Atchison et l'atelier
d'usinage de St-Joseph.
En 1991, un consortium
d'investisseurs créé une société,
l'Atchison Casting Corporation
(ACC), dont le but était de
regrouper diverses petites
fonderies indépendantes sous un
même pavillon commercial. En
juin de la même année, l'ACC
achète sa première fonderie,
celle d'Atchison.
L'ACC a été dissoute en 2003 et
cinq des vingt installations de la
société ont été vendues à
Americast Technologies Inc.
(Americast), une entreprise
fraîchement fondée.
Après un certain nombre de
changements de propriétaire au
début des années 2000,
Bradken fait l'acquisition de 20 %
de parts d'Americast en 2006.
En 2008, Bradken achète le
reste des parts d'Americast et
fait de la fonderie d'Atchison et
de l'atelier d'usinage de
St-Joseph un élément essentiel
de la division des produits
manufacturés de l'entreprise.
Aujourd'hui intégrée au
processus commercial des
produits manufacturés de
Bradken, la fonderie Atchison
produit certaines des pièces
moulées en acier les plus
grandes et les plus complexes
pour nos clients aux quatre coins
du monde.
Elle fabrique des aciers
faiblement alliés, des aciers
fortement alliés et des aciers
inoxydables de différentes
qualités allant de 200 lb à plus
de 55 000 lb (9 kg à plus de
25 000 kg).
En tant que filiale Bradken, la
fonderie d'Atchison continue non
seulement à œuvrer pour le
secteur ferroviaire, comme elle le
faisait à l'origine, mais elle
fabrique également des produits
Bradken originaux.
• Agrégats
• Compresseurs
• Construction
• Pièces de structure
moulées en acier
• Fret
• Industrie marine
• Locomotives
• Industrie minière
• Industrie militaire
• Manutention
• Matériels mobiles
pour l'industrie du
pétrole et du gaz
• Matériel de chantier
pour OEM
• Équipement de
procédé
• Outils à huile
• Pâte et papier
• Pompes
• Concasseurs de
roche
• Turbines
• Transit
• Composants de
concasseurs
• Acier
• Soupapes
• Systèmes à
chenilles
Secteurs
d'activités
de la
fonderie
Atchison :
GLOBALEYES / ÉDITION 12
SURVOL RÉGIONAL
Vue aérienne d'Atchison (2012).
7
1,2,3,4,5,6 8,9,10,11,12,13,14,15,16,17,...20