AU COURS DES DERNIÈRES
ANNÉES
,
l'équipe de gestion à la fonderie
Scunthorpe au Royaume-Uni a étudié les
différents scénarios pour recycler des
milliers de tonnes de sable usé accumulés
durant plusieurs décennies d'exploitation du site.
Avant de se retrouver sous forme de déchet, le
sable est utilisé dans le procédé de coulée du métal.
Les fonderies ont besoin du sable pour former les
moules utilisés pour produire les pièces. Le sable
issu des moules détruits est récupéré puis réutilisé
de nombreuses fois dans le processus de moulage,
mais en raison de la chaleur élevée et des conditions
abrasives lesabledevient éventuellement inutilisable.
Une partie du sable usé est retirée de façon
continue pour être remplacée par du nouveau sable,
d’où l’accumulation du sable usé.
Mais, contrairement aux déchets métalliques, le
sable n'est pas un produit facilement recyclable.
Comme Ken Trompeter, Directeur de l'environnement
de la division des produits manufacturés, l’explique :
« Pour diverses raisons, allant des questions de
transport jusqu’aux aspects réglementaires, la
réutilisation utile du sable des fonderies pour un usage
ailleursqu'enfonderieestsouventdifficileetcoûteuse. »
« Les fonderies disposent généralement du sable dans
des carrières municipales ou privées, ou sur place
comme c'est le cas à Scunthorpe », a déclaré Ken.
Le sable usé à Scunthorpe était accumulé dans
une zone couvrant environ 50 % du site.
Prenant en main ce projet, Andrew Wilson,
coordonnateur SST à Scunthorpe, a précisé que le
but de Bradken était de déplacer le sable à peu de
frais ou gratuitement.
« Après de nombreuses tentatives infructueuses
pour trouver une solution adaptée, nous avons
déployé un dernier effort en envoyant plus de 40
lettres à l'industrie minière et aux producteurs de
verre, d’asphalte, de blocs de béton et de tuiles, les
incitant à manifester leur intérêt pour ces sables »,
a-t-il ajouté.
À la suite de cette campagne, Bradken a été
contacté par une société locale de granulat ayant
obtenu un projet de construction de nouvelles
routes de plusieurs millions de dollars au sud de la
ville de Beverley, à environ 32 km (20 miles) au nord
de Scunthorpe.
Après une série de tests, le matériel a été jugé
approprié pour une utilisation dans le projet et les
premiers chargements de sable usé ont quitté le
site au début septembre 2013. À la fin du projet en
avril 2014, plus de 8030 chargements de sable ont
été retirés du site.
Neil Bolton, directeur de la production de la fonderie
Scunthorpe, a déclaré que le projet a bénéficié au
site de plusieurs manières.
« En nous basant sur les coûts d'enfouissement
locaux actuels pour le sable inerte, nous estimons
que ce projet a permis d'éviter un coût potentiel de
plus de 4 millions de livres (7,3 millions de dollars
australiens / 6,8 millions de dollars étasuniens) et
de doubler l'espace disponible sur le site pour de
futurs développements. »
« ce projet a permis d'éviter un coût
potentiel de plus de 4 millions de livres
(7,3 millions de dollars australiens / 6,8
millions de dollars étasuniens) »
O
AVANT APRÈS
GLOBALEYES / EDITION 13
7
ENVIRONNEMENT
1,2,3,4,5,6 8,9,10,11,12,13,14,15,16,17,...20